marketplace, city, store

RECONFINEMENT QUELQUES GAGNANTS ET DE NOMBREUX PERDANTS

Un constat, avec la crise, il y’aura un nombre important de cessions d’entreprises, de cessions de commerces, par ricochets de nombreux locaux commerciaux vides et des baux commerciaux en suspend:

C’est un retour quelques mois en arrière qui attend nombre de commerces en France après les annonces du président de la République Emmanuel Macron mercredi 28 octobre. Le couperet est tombé, qui les partage de nouveau entre « essentiels » qui pourront rester ouverts, et « non essentiels » (bars, restaurants, coiffeurs, libraires !…) qui devront tirer le rideau, selon les mêmes critères qu’au printemps. Une ligne de partage dénoncée comme une vraie injustice par la confédération des petites et moyennes entreprises. Cette dernière alerte sur une « véritable catastrophe » pour les entreprises concernées, à quelques semaines des fêtes de Noël, une période durant laquelle beaucoup réalisent réalisent une part substantielle de leur chiffre d’affaires. D’autant que cette mesure, ainsi que la généralisation du télétravail va frapper des secteurs déjà touchés par la crise provoquée par la première vague épidémique.
30000 emplois menacés dans l’habillement.
La fermeture administrative des magasins au printemps à terrassé les enseigne de mode les plus fragiles. Ainsi, les chaînes Camaïeu, André, ou la Halle, ont mis la clé sous la porte cet été. Le secteur aurait perdu 4000 emplois depuis avril, mais près de 30000 sont menacés cette année. Celio vient de rejoindre ce sinistre décompte, annonçant mercredi 383 suppressions de postes dans le cadre du projet de fermetures de 102 de ses 478 succursales en France. Comment le secteur résistera t’il à ce nouveau confinement ? Leurs problèmes de trésorerie, dont ceux liés au paiement des Loyers, vont redevenir d’actualité ».

Les restaurateurs eux aussi, redoutent des faillites. Le reconfinement est une » mise à mort » à annoncé le célèbre et truculent chef étoilé Philippe Etchebest..

Plus de 4000 suppressions d’emplois dans la restauration collective. Le retour à 100 % de télétravail pour les français qui le peuvent sonne la mise à l’arrêt des cantines et restaurants d’entreprises, alors que le secteur fait déjà face, à de lourdes pertes. Sodexo, numéro 2 mondial, à vu son résultat s’effondrer. Le groupe prévoit la suppression de 2083 postes en Franc. Idem, pour son concurent Elior qui décidait lui la suppression de 1888 postes dans l’hexagone. Nous pourrions vous citer malheureusement d’autres exemples….
À l’inverse la grande distribution fait le plein et bat des records… L’activité des hypermarchés et supermarchés à progressé de 5,9% par rapport à 2019.
Enfin, la vente en ligne fait le plein: tous les sites marchands ont gagné de nouveaux adeptes, y compris parmis les plus de 60 ans, qui pourraient conserver leurs habitudes… La part de marché de la vente en ligne pourrait atteindre 13% à la fin de l’année 2020 contre 10% en 2019.

DB pour west Transactions